Rechercher

Le cuir ne pousse pas dans les arbres !

Mis à jour : 20 févr. 2019

Mais alors, qu’est-ce que le cuir végétal ?

A l’aune de la recrudescence d’un mode de consommation ethico-durable, les appellations autour du cuir fleurissent : « cuir végan », « cuir végétal », « Eco-cuir » … entretenant ainsi la confusion dans l’esprit du consommateur. Comment se retrouver dans ce flot de dénominations obscures quand on ne connait du « cuir » que son utilisation dans un langage courant de plus en plus connoté ?



Rendez à César ce qui appartient à César (…)


Avant toute chose, rappelons qu’un décret de Janvier 2010, encadre sans ambiguïté, dans son article 2, l’utilisation du mot « cuir » :

« L'utilisation du mot « cuir », à titre principal ou de racine ou sous forme d'adjectif, quelle que soit la langue utilisée, est interdite dans la désignation de toute autre matière que celle obtenue de la peau animale au moyen d'un tannage ou d'une imprégnation conservant la forme naturelle des fibres de la peau. »

Le cuir est donc EXCLUSIVEMENT issu de la transformation d’une peau animale. Bovin, caprin, exotique ou de poisson, il exclut les végétaux (ananas, cerise), les champignons, les textile-fusion ou tout autres matériaux alternatifs -au sens large-, voulant s’en dissocier dans sa provenance tout en s’y assimilant dans son apparence et caractéristiques ?

Si la législation a défini les contours de l’utilisation du mot cuir, la polémique entre les professionnels persiste et la confusion dans l’esprit du consommateur également.

(L’objet ici n’est pas de faire un procès d’intention à l’une ou l’autre des parties mais bel et bien d’apporter un éclairage sémantique afin d’aider le consommateur à s’y retrouver.)

Mais alors, si le cuir n’est qu’animal, qu’est-ce que le cuir végétal ?


Le cuir végétal est un raccourci utilisé pour indiquer un cuir tanné végétal.

Le tannage est l’étape durant laquelle la peau putrescible (qui peut pourrir) est transformée en cuir imputrescible et résistant grâce à la fixation d’agents chimiques dans des cuves appelées foulons. Un cuir tanné végétal est donc un cuir dont les agents tannants sont extraits de divers végétaux. (tann vient du chêne, les écorces sont réduites en poudre et utilisées dans la transformation de la peau).

On oppose souvent au tannage végétal, le tannage minéral (plus communément dit tannage au chrome) ou plus marginalement, le tannage synthétique. Quel est la différence entre ces deux principaux procédés :



- Le tannage au chrome est le plus répondu au monde et consiste en l’utilisation d’agents tannant minéraux, essentiellement les sulfates basiques de chromes (chrome 3). Ce cuir est plus rapide à fabriquer et moins onéreux. Il est toutefois controversé en raison de son impact sur l’homme et l’environnement.



Freddie - Sneakers BadSeed en cuir végétal naturel

- Le tannage végétal réfère quant à lui au cuir tanné exclusivement avec des tanins végétaux (écorces et bois d'arbre broyées) et donc sans produits chimiques. Ces produits naturels qui diffèrent en concentration, en force et en qualité sont utilisés afin de donner à la peau transformée les caractéristiques souhaitées en termes de rigidité, résistance, souplesse, touché et couleur.

Chez Badseed , nous utilisons exclusivement ce cuir qui en plus d’être végétal, est naturel c’est-à-dire qu’il n’a subi aucune finition industrielle (correction de la fleur par ponçage ou application de produits chimiques visant à gommer les rides ou imperfections). Ce cuir est noble et se patinera dans le temps offrant de superbes reflets naturels. Fragile, il a cependant besoin d’être imperméabilisé.

Les alternatives au cuir animal, « cuir végan » : De quoi parle-t-on ?

Le « véganisme » dit aussi « végétalisme intégral » est un mode de vie qui exclu la consommation de tout produit animal (viande, poisson, produits laitiers, œufs) ou issu de son exploitation (cuir, laine, cire d’abeille, etc…).


Mais alors, qu’est-ce que le cuir végan si ce n’est un oxymore ?


Vous l’aurez compris le cuir végan n’en est pas un. Il s’agit de matière textile synthétique recyclée ou non parfois végétale se présentant comme une alternative au cuir. Nous retrouvons parmi les plus connus :


Cuir artificiel , texture vache

  • Le simili cuir ou SKAÏ (marque déposée)

Dit aussi cuir artificiel est un ensemble de matériaux visant à reproduire l’aspect du cuir à partir de matières plastiques (pétrole donc) . Il s’agit en général d’un rouleau de tissu recouvert de vinyle ou PVC ou latex dans une machine d’enduction. Il est principalement utilisé dans l’ameublement, la chaussure et la maroquinerie.

Muskin Sample
  • Muskin

Savant mélange entre le Mushroom (champignon) et Skin (peau) le Muskin est un matériau extrait du chapeau de champignon Phellinus ellipsoideus s’étant développé sur des fibres végétales comme le lin ou le chanvre. Il n’a nécessité aucun produit chimique dans son élaboration et ne contient aucune substance toxique. Il pourrait même être consommé selon son créateur italien. L’avantage du Muskin serait sa capacité à absorber et rejeter l’humidité. Dans sa texture, il se rapproche d’un cuir suède.



  • Piñatex

Comme son nom le suggère, le Pinatex est un substitut au cuir issu de fibres de feuilles d’ananas. Développé par l’espagnole Carmen Hijosa , le Pinatex se décline en différentes textures, épaisseurs et couleurs se destinant à l’habillement et la chaussure.

0 commentaire